— Homepage /Le Rahmi /

Présentation de l’association

Partager :

Le Rahmi, Réseau aquitain pour l’histoire et la mémoire de l’immigration s’est constitué en 2007 pour œuvrer à la connaissance et la reconnaissance de l’histoire et de la mémoire de l’immigration afin d’en faire évoluer les représentations, de combattre les préjugés et de renforcer les principes du « vivre ensemble ».

Par cette démarche, le Rahmi se fait un devoir de mettre en avant les apports des populations immigrées à la société dans son ensemble.

L’association, basée à Bordeaux, est composée de structures publiques, privées et associatives sur l’ensemble de la Nouvelle Aquitaine.

Nous aidons ainsi à la convergence des initiatives portant sur l’histoire et la mémoire de l’immigration. De ce fait, en tant que tête de réseau, nous mutualisons la coopération, fédérons les échanges de savoirs et de méthodes et participons au montage et à la valorisation des actions de nos membres.

Le Rahmi s’inscrit aussi dans une logique de réseau à l’échelle nationale en étant  membre du réseau d’acteurs du Musée national de l’histoire de l’immigration depuis 2007 et en composant le collectif associatif Inter-Réseaux Mémoires-Histoire depuis 2015.

« Pour que tout ce travail de qualité produit par les associations puisse servir aux générations futures à construire une mémoire partagée, il faut créer des passerelles avec les établissements scolaires et les équipements culturels, les médias, les universités, les collectivités locales, les archives… Ces partenariats seront un gage de reconnaissance, de la qualité des productions et rendront accessible au grand public toute cette mémoire oubliée, occultée, pour la faire vivre et la partager. »

Manuel Dias Vaz
Premier Président du Rahmi

Nos objectifs

L’ensemble de nos projets s’orientent dans les mêmes directions pour…

  • Rassembler, sauvegarder, mettre en valeur et rendre accessibles les éléments relatifs à l’histoire de l’immigration en France et en Nouvelle Aquitaine
  • Identifier et sauvegarder les traces mémorielles de l’histoire de l’immigration dans ces territoires
  • Contribuer à la connaissance et à la reconnaissance de la participation des populations immigrées à la société, l’histoire et la culture françaises
  • Faire évoluer les regards et les mentalités sur l’immigration en France et contribuer, de ce fait, à la lutte contre les discriminations et à la promotion des valeurs universelles de droit de l’homme et du citoyen
  • Veiller à ce que la place des femmes fasse partie intégrante des recherches et de la collecte de données sur l’histoire et la mémoire de l’immigration, et qu’elle y soit traitée de manière transversale
  • Développer des  créations artistiques, une autre façon de questionner et de se questionner dans le cadre d’actions culturelles et pédagogiques multiples
  • Aider à l’accompagnement de projets et la prise d’initiative, notamment dans l’organisation de rencontres régionales 
  • Comprendre les enjeux de la mémoire pour les associations œuvrant dans le champ de l’interculturel et les accompagner
  • Constituer et animer un réseau de partenaires sur les questions d’histoire et mémoire de l’immigration
  • Favoriser la coopération, l’échange de savoir, de méthodologie, la capitalisation des projets, la circulation des informations entre l’ensemble des acteurs publics et privés